samedi 6 avril 2013

La radio FM, RFM dans les années 80, et un personnage singulier

RFM

Sur mes K7, il y avait des trucs qui passaient à l'époque sur RFM. RFM, c'était à l'époque, l'une des radios "libres", pionières, fondée par l'ex-Radio 7 Patrick Meyer.

RFM était très très rock, et émettant depuis Velizy 2, nous faisait redécouvrir ces hits passés, et l'actualité rock, ce que ne faisait plus les radios établies, un peu comme si Bernard Lenoir (Feed Back sur france inter à 21h) passait toute la journée dans le poste. C’est un peu « à cause » de RFM à l’époque que j’ai moins écouté Feed Back.

C’est un peu à cause de RFM que je suis devenu fan des « oldies », oldies but goldies comme ils disaient.

RFM avait été fondé par Patrick Mayer qui était parti de radio 7, radio lancée par la radio publique Radio France pour faire « jeune », sous le président Giscard d’Estaing. Mayer avait voulu faire passer Coluche à l’antenne, ce qui avait été refusé, du coup il avait démissionné et Coluche était venu sur RFM.

Il y avait un vent de liberté, autour de 1981, l’arrivée de Mitterrand laissait croire aux jeunes qui ne le connaissaient pas, finalement, que ce serait mieux, après. Tout ça s’est bien vite envolé, RFM a été interdite, puis brouillée, je ne sais plus pourquoi, je me souviens qu’on arrivait tout de même à l’écouter, tristes des illusions perdues sur l'autel du cynisme politique.

Il y a une épopée des « radios libres », qu’il faudrait retracer. En écrivant ça, un truc me revient à l’esprit et Je crois que c’est fait, par quelqu’un que j’ai eu la chance de croiser, il y a des années…Quand j’ai commencé à bosser, jeune commercial, j’avais comme interlocuteur chez un client une directrice informatique assez étonnante qui enregistrait depuis des années, depuis le début les radio FM. Je crois qu’elle était déjà assez réputée dans ce milieu, pour ça, mais elle ne se la jouait pas du tout. Elle était super sympa, on ne parlait pas beaucoup d’informatique, beaucoup de rock et de radio, c’était marrant, et passionnant. Je me souviens qu’un jour, elle était aux 400 coups parce que l’appart au-dessus de chez elle avait cramé, elle avait passé la nuit avec des potes à déménager les xxx cassettes précieuses de l’histoire de la radio FM. Cette Dame est une véritable passionnée et une encyclopédie de la radio. Les mecs des radios l’appelaient souvent déjà à l’époque (c’était vers 1990,91) pour lui demander des k7 d’émissions des débuts de leur propres radios parce qu’ils n’avaient pas d’archive. J’ai essayé de trouver trace de l’association dans laquelle elle exerce cette activité, (eldoradio) sans y arriver : ce doit être une encyclopédie passionnante de la culture rock !