vendredi 20 septembre 2013

Gilles Verlant, enfant du rock sans lunettes noires mais talentueux

Gilles Verlant: Stairway to Heaven ??



Fan de ses chroniques, et de sa façon si particulière, sincère, passionnée et sans "grands effets" ni costume de scène, de raconter sa passion pour le rock, nous étions allé l'écouter raconter ses Beatles, l'année dernière....

Je gardais, pour plus tard, un billet sur cette conférence, lors de laquelle il nous avait fait partager sa passion des Beatles avec gentillesse, simplicité et humour.

Pas de star système chez lui, pas d'effet de style, pas de lunettes noires. Un type qui vient simplement raconter une histoire, à un auditoire clairsemé, dans une ville plutôt habituée à organiser des conférences sur des sujets plus nobles, plus "sérieux".

Mais malgré le peu de monde, il raconta ses histoires (plus qu'il ne lu ses notes), en rajoutant, rallongeant la "séance"...Ce fut, Monsieur Verlant, un pur moment de Rock'n Roll, soyez-en, où que vous soyez, remercié.

Sur un forum, (http://www.guitariste.com/forums/backstage,la-rubrique-necrotopic,296287,5170.html) j'ai lu un hommage touchant, d'un gars qui écrivait je cite parce que j'ai trouvé ça touchant:

"je sais que Gilles n'est pas mort, après avoir dégringolé de son escalier comme le dit la presse, mais simplement parti sur une ile dans le pacifique pour profiter de la vie avec Jim Morrison (vieillissant, je le reconnais) et Serge (il a arrêté de fumer, au fait)."

Je dois remettre la main sur ce billet... qui viendra compléter ces quelques lignes, bientôt

Aucun commentaire: