dimanche 2 février 2014

The day Music died, 3 février 1959, Buddy Holly....


3 février 2013 c'est pas "que" la Saint Blaise...

La drogue et l'alcool ne sont pas les engins les plus meurtriers de l'histoire du rock...

'The day the music died".





C'est de cette façon qu'aux Etats Unis on parle du 3 février.

Le jour où la musique est morte.





En référence au 3 février 1959, au petit matin duquel Buddy Holly et Richie Valens (ainsi qu'un autre musicien que nous connaissons moins, en europe, The Big Bopper, (Jiles Perry Richardson)).

Buddy Holly avait 22 ans et déjà une carrière "derrière lui": Premier groupe à 13 ans, premier disque à 19.

En 1957, avec son groupe les Criquets, premiers succès, avec "That'll be the day", puis "Peggy Sue", et les tournées ou il côtoie les plus grands (Chuck Berry....).

L'une des théories sur l'origine du nom des Beatles (mot valise mélangeant Beat, et Beetle), est qu'il s'agit d'un hommage au groupe de Buddy Holly (The Beetle /The Criquets).

C'est assez étonnant aujourd'hui de revoir une video de Buddy Holly: On est loin de l'image d'Epinal du rocker blouson noir, avec ce grand type en costard-noeud papillon somme toute bien sage... Et c’est difficile d’imaginer à quel point ce jeune gars représentait une rébellion, la fougue de la jeunesse et la hargne du rock…

Richie Valens, lui, est un jeune latino-américain qui signe son contrat à 17. Autodidacte (il a fabriqué également lui-même sa première guitare), son succès est presque immédiat avec des titres comme « Donna », et bien sûr « La Bamba », sorti un mois plus tôt.

La légende dit qu'il était terrorisé à l'idée de prendre l'avion, ayant, enfant, fait un cauchemar où il voyait un avion s'écraser sous ses yeux... Ce 3 février, c’est la première fois qu’il prend l’avion, ayant gagné sa place dans le minuscule monomoteur à pile ou face.

The Bip Bopper n'est pas passé à la postérité, du moins chez nous. Ancien "DJ", il était en 1959 en pleine gloire lui aussi pour avoir décroché le record du monde du programme radio le plus long, puis pour avoir composé un succès de l'époque "Chantilly Lace".

Donc ce 3 Février 59, au cours d'une tournée, les 3 décident de gagner la ville étape suivante non pas donc en bus comme à l'habitude (le chauffage du bus est en panne, ils espèrent, en voyageant en avion, gagner du temps et donc pouvoir se reposer davantage en arrivant)...Ils n’arriveront jamais, l’avions s’écrase dans un champ.

« Un avion surgissant de l'ombre

S'est écrasé dans un bruit d'enfer

Un avion surgissant de l'ombre

M'a privé de Buddy à jamais » (« J’avais Deux Amis », C. Moine)

Voici donc "that'll be the day", en "live", mais sans le riff d'intro si célèbre.. Regarde la basse, tenue encore à cette époque-là avec une contrebasse accoustique!